Trucs d’arbitre #5 – 10 astuces pour s’améliorer en tant qu’arbitre

L’idée de cet article a germé dans mon esprit il y a quelque temps maintenant. En tant que membre actif de la communauté belge et capitaine de région, je fréquente beaucoup de boutiques et de tournois, qui accueillent des arbitres fantastiques. Observer et interagir avec vous tous m’a fait voir un certain nombre de comportements et je pense qu’il existe des choses que chacun peut faire pour s’améliorer. Voici 10 astuces qui pourraient, je pense, vous aider à vous améliorer.

1. Ecrivez une review


Les reviews sont une partie fondamentale du programme arbitral. Quand vous écrivez une review sur quelqu’un, vous aidez cette personne à devenir un meilleur arbitre. Cela montre que vous vous intéressez à cette personne et son développement puisque vous faites un effort et dédiez une partie de votre précieux temps libre pour l’aider à grandir.

Écrire une review est également un processus bénéfique pour son auteur, puisqu’il vous impose d’améliorer vos capacités d’observation. Une review est d’autant meilleure si elle est accompagnée d’une discussion de vive voix. Fournir à quelqu’un un bon retour et développer des capacités de communication sont des capacités particulièrement difficiles à maîtriser. La pratique est le seul moyen de progresser. La façon la plus facile de faire est de travailler ensemble sur un événement, mais vous pouvez aussi écrire une review lorsque vous êtes là en tant que joueur ou spectateur. Vous pouvez également faire une review sur quelqu’un qui a mené un séminaire.
Si vous avez un événement qui regroupe plusieurs arbitres qui s’annonce, préparez cette review en avance. Choisissez un arbitre que vous voulez observer et assurez-vous de prendre des notes tout au long de l’événement. Il est parfois utile de lui demander les sujets sur lesquels il veut que vous vous concentriez. Il est possible que cet arbitre s’apprête à essayer quelque chose de nouveau ou veuille agir en fonction d’une review précédente.
Si vous avez rassemblé assez de matériel pour une review, ne tardez pas à l’écrire. Vos notes ne seront vraiment utiles que pour quelques jours après l’événement. Après cela, votre mémoire ne sera plus suffisante pour faire sens des notes cryptiques griffonnées sur votre carnet. Prévoyez donc un peu de temps pour écrire votre chef-d’œuvre.

2. Faites régulièrement des tests d’entraînement

Nous avons tous été là, à enchaîner les tests blancs avant un examen pour améliorer notre compréhension des règles. J’admire les efforts de tout le monde à réussir leur test, mais demandez-vous : à quand remonte la dernière fois que vous avez vérifié vos connaissances ? Je ne suggère certainement pas de passer un examen tous les jours ou toutes les semaines, mais se tenir au courant des nouvelles règles et règlements devrait être faisable ! Regardez les règles des nouvelles mécaniques, prenez le temps de lire les notes de mise à jour et lisez les articles de Toby (Elliott) sur les changements de règlements. Les joueurs viendront à vous avec des questions, et lors de vos prochains événements, ces règles et règlements seront en vigueur.

Avec le Judge Center dans un état difficile au moment où j’écris cet article [ndt : le site n’est actuellement plus utilisé], assurez-vous d’utiliser d’autres ressources disponibles telles que des quizlets (comme celui-ci pour l’Heure de la dévastation), le Judge Booth, les Judge Classes, et les Judge Exams ici sur Judge Apps.

3. Lorsque vous répondez à une question sur internet, reportez-vous aux règles utilisées.

Les médias sociaux sont devenus un outil populaire pour poser des questions sur les règles ou les situations de jeu. J’aime quand un arbitre donne la bonne réponse, mais pas quand il dit « Cela fonctionne de cette façon parce que je suis un arbitre ». Parfois, les arbitres incluent même leur niveau dans leur réponse. Je préférerais de loin voir une réponse avec une citation de la section pertinente des documents. Cela vous permettra également de grandir en tant qu’arbitre, en améliorant votre connaissance des règles et des documents. Vous trouverez une version hyperlien des règles complètes de Magic: the Gathering ici.

4. Amenez un ami


J’admire et respecte votre professionnalisme et vos compétences lors des tournois. Le ratio entre arbitres et joueurs peut varier très fortement. Certains arbitres gèrent seuls des événements avec 40 joueurs ou plus, même en REL Compétitif. Je comprends que les arbitres expérimentés en soient capables. Il pourrait cependant être une bonne idée de venir avec un ami ! Dans ce cas, un arbitre moins expérimenté. Imaginez les choses qu’ils pourraient apprendre de vous lors de cet événement. Considérez le meilleur service client que vous pourrez offrir à tous les participants à ce tournoi. Personnellement, lorsque j’arbitre un PPTQ, j’amène toujours un collègue. C’est une occasion pour chacun d’entre nous d’apprendre de l’autre. C’est aussi beaucoup plus amusant !

5. Retournez à vos racines

N’oubliez pas comment tout a commencé. Votre magasin de jeu local est toujours le meilleur endroit où trouver et aider de nouveaux arbitres. Après tout, c’est là aussi que vous avez commencé ! Quel que soit votre niveau de certification ou d’expérience, ne participez pas uniquement aux événements les plus prestigieux, et une avant-première ou une FNM de temps en temps vous permettra de rester en contact avec votre communauté locale. Ils sont très probablement chouettes et c’est un bon moyen d’interagir avec les joueurs et les organisateurs.

6. Impliquez-vous dans un projet

Si vous allez sur apps.magicjudges.org/projects vous trouverez une tonne de projets à la recherche d’aide. Trouvez un projet qui cible vos intérêts et postulez-y. Ils ont besoin de votre expertise, de vos connaissances et de vos commentaires ! Ne vous souciez pas de ne pas être le meilleur expert mondial sur le sujet. Tant que vous avez un réel intérêt et la volonté d’y mettre de votre temps, vos efforts seront appréciés. Vous savez combien il est agréable d‘arbitrer aux côtés d’un ami lors d’un tournoi. S’engager et interagir dans le cadre d’un projet accomplit également cet objectif.

7. L’(es) Assemblée(s)

Notre région bénéficie d’une abondance de dîners (4-8 par année) et de conférences (environ 3 par année) [ndt : en France, nous avons une à deux conférences par an, et peu de dîners hors événements]. Les dîners sont un rassemblement social où vous pouvez discuter avec tout le monde et parler de Magic pendant que vous y êtes. Des arbitres de tous niveaux et toutes régions sont représentés et la nourriture a toujours meilleur goût en bonne compagnie.

Les conférences sont plus complexes. Ce sont aussi des événements sociaux, mais avec un but éducatif fort. Elles offrent une excellente occasion de se familiariser avec vos collègues arbitres autour d’un verre ou deux le soir ; la journée étant remplie de séminaires, de présentations et d’ateliers liés à l’arbitrage. On ne peut que vous conseiller de faire le plein de sommeil avant, au risque de rater un séminaire, ou pire, de s’endormir en plein milieu d’un, ce qui ne ferait pas de cet événement la grande expérience d’apprentissage qu’il tente d’être.

La personne qui présente un sujet s’en soucie énormément, et quand il ou elle vous voit assis dans la foule à regarder votre smartphone, il pourrait avoir l’idée que vous ne vous souciez pas du sujet, ou que vous ne voulez pas être là. Essayez de garder l’esprit ouvert, c’est la meilleure atmosphère pour une conférence.

Le programme des séminaires est connu à l’avance, vous pouvez donc en apprendre plus en vous préparant à des sujets spécifiques en avance. Vous pouvez également prendre des notes, que vous pourrez ensuite transformer en review (voir astuce 1).

8. Améliorez votre lettre de motivation

Lorsque vous postulez pour un événement, vous avez généralement la possibilité de fournir une lettre de motivation. Utilisez-la avec sagesse. Lorsqu’un organisateur de tournoi ou gestionnaire d’arbitres prend des décisions difficiles, la qualité de votre lettre de motivation est prise en compte. Il n’est pas attendu que vous écriviez une biographie, alors conservez une longueur appropriée. Parlez de vos expériences et de vos motivations. Parlez de buts et d’ambitions. Mettez en avant ce que vous pouvez apporter à cet événement, ou ce que cet événement pourrait signifier pour vous. Il peut être utile de partager votre lettre de motivation avec une autre personne, et demandez-lui de la relire pour vous. Merci de ne pas envoyer de lettre en blanc !

Vous voulez des conseils d’un gestionnaire d’arbitres expérimenté ? Cliquez sur ce lien.

9. Reconnaissez les comportements exemplaires

Si vous observez quelqu’un aller au-delà des tâches habituellement attendues d’un arbitre, s’il vous plaît prenez le temps d’écrire une reconnaissance. Un comportement exemplaire est admirable, inspirant et digne de prendre le temps. Si vous n’avez pas la possibilité d’écrire une reconnaissance vous-même, n’hésitez pas à contacter la coordinatrice régionale Sophie Pagès (ndt : au moment de la publication de cet article) qui pourra peut-être la publier pour vous. Si vous n’êtes pas sûr de comment écrire une reconnaissance, ce guide est une aide précieuse: https://blogs.magicjudges.org/exemplar/recognition-guidelines/
Il peut parfois y avoir un léger chevauchement entre une review et une reconnaissance. Il est possible que vous incluiez quelque chose dans les deux, ou que vous écriviez une review et que vous utilisiez quelque chose que vous avez observé pour également écrire une reconnaissance. De bonnes compétences d’observation sont là encore utiles !

10. Rédigez des rapports de tournoi

C’est génial de se connecter à JudgeApps et de voir que quelqu’un a fait l’effort de rédiger un rapport de tournoi. C’est une excellente expérience d’apprentissage pour de nombreuses raisons. Afin d’écrire un rapport décent, vous devez prendre de bonnes notes et recueillir toutes les informations nécessaires à décrire ce qui s’est passé. Aussi, décidez à l’avance d’écrire un rapport de tournoi, et planifiez du temps pour prendre des notes.

Partagez les situations et défis logistiques exceptionnels que vous avez rencontré lors de votre tournoi. C’est une lecture intéressante pour vos collègues arbitres, des situations similaires peuvent apparaître à l’avenir, et ils peuvent aussi entamer une excellente discussion. Parlez également des appels les plus importants, difficiles ou intéressants et de vos interactions avec les joueurs, les autres arbitres, les organisateurs, etc.

Les questions que vous posez en public sont un excellent outil d’apprentissage pour les arbitres inexpérimentés. Ils peuvent réfléchir et répondre, et vous pouvez leur fournir des informations pour compléter le puzzle. C’est aussi un excellent moyen pour la communauté arbitrale de vous connaître. Lorsque vous écrivez vos pensées et vos sentiments, je découvre vos motivations, vos compétences acquises ou nouvelles, et vos objectifs.

Ce n’est pas facile d’avoir ce genre d’interactions avec tout le monde hors ligne, alors utilisez ces outils en ligne pour diffuser votre message. L’atmosphère est amicale et accueillante dans le groupe de l’arbitrage francophone, alors n’hésitez pas à partager vos expériences.

Si vous pensez qu’un événement ne vous a pas fourni assez de contenu, vous pouvez attendre et utiliser deux événements. Vous pourriez partager les leçons que vous avez apprises entre les événements par exemple. Il est possible que vous n’ayez pas été satisfait de vos annonces par exemple, et vous pouvez partager ce que vous avez changé ou que vous avez l’intention de changer lors de votre prochaine FNM.

Pour finir

Ce sont mes 10 conseils pour vous. Si vous pensez que j’ai raté quelque chose ou si vous croyez que l’un d’entre eux devrait être développé un peu plus, s’il vous plaît faites le moi savoir ! Vous pouvez m’envoyer un message via JudgeApps.

Article de Michiel van den Bussche, traduit par Cyril Germain et relu par Tomas Ornowski.

Partagez cette page ou cet article

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

You will not be added to any email lists and we will not distribute your personal information.