Policy Changes for Core 2020

The New Docs

IPG | MTR

Des plans diaboliques. Des personnages capés de bleu. De la violence dans les rues. Des sacrifices pour sauver la journée.

Oui, Narset a été intéressante.

Narset

Beaucoup de personnes se sont inquiétées à propos de Narset et plus généralement des capacités statiques des planeswalkers de La Guerre des Planeswalkers. Il apparaît qu’elles sont faciles faciles à oublier et qu’une partie d’entre eux modifie directement les règles du jeu. Ces capacités sont la source de nombreux appels à un arbitre et de violation des règles du jeu (ou, dans le cas de Narset, d’erreur de carte cachée).

J’ai reçu beaucoup de suggestions sur ce qui devait être fait pour traiter un des problèmes ou les deux, de la refonte de nos règles de communication aux changements fondamentaux des responsabilités des joueurs.. Au final, une approche plus légère semblait judicieuse et, nous l’espérons, rendra tout cela plus fluide.

La première étape a été de sortir Narset des erreurs de cartes cachées. Presque tout le monde a estimé qu’il était trop facile de ne pas se rendre compte de l’existence d’une carte pertinente et souhaitait que l’adversaire joue un rôle plus actif dans la prévention de tout problème. Cela ne veut pas dire qu’un joueur qui lance Divination avec une Narset en face devrait pouvoir reprendre son sort, nous préférons que l’adversaire rappelle au joueur quel sera le résultat avant que la situation ne devienne difficile à réparer. Avec un droit de regard potentiel sur la main de l’adversaire et le retrait de sa meilleure carte disponible, rester silencieux était trop bon, à tel point que le guide des procédures en cas d’infractions faisait de Narset une carte plus solide. Nous avons donc ajouté une ligne à erreur de carte cachée qui n’en fait pas une erreur de carte cachée si Narset (ou une autre capacité modifiant les règles du jeu) en est la cause sous-jacente. Au lieu de cela, c’est traité comme une violation de règle de jeu.

La deuxième étape consistait à mettre à jour les consignes lorsqu’il était approprié de donner une double violation aux règles du jeu, par opposition à un défaut de maintien de l’état du jeu. Nous indiquons maintenant explicitement les cartes contrôlées par l’adversaire modifiant les règles du jeu en tant que facteur pertinent.Cela a un sens instinctif; ces effets sont généralement invisibles, et si l’adversaire qui contrôle cette carte ne remarque pas non plus rapidement l’erreur, il partage la responsabilité du problème.

Avec les deux changements, nous pensons que tout le monde sera plus incité à détecter rapidement les erreurs potentielles de Narset et que le remède sera moins punitif lorsque cela se produira.

Ce qui ne veut pas dire que HCE est une mauvaise chose

L’arbitre extraordinaire Kevin Desprez et moi avons discuté à Londres des moyens d’améliorer les problèmes de deck. Il y a eu quelques points obscurs qui n’ont pas été traités aussi bien que nous le pensions, en particulier autour des cartes révélées aux deux joueurs à peu près au même moment. Nous étions en train de jouer avec diverses solutions créatives et les meilleures choses que nous avons essayées… ressemblaient beaucoup à erreur de carte cachée. Que se passerait-il si nous traitions les problèmes de deck de la même manière? Ça marcherait !

Il y a encore quelques possibilités d’augmentation de pénalité. Nous n’avons pas d’autre correctif pour l’excès de copies d’une carte par rapport à la quantité de départ, et l’augmentation de pénalité après présentation est nécessaire pour empêcher les joueurs de jouer un deck avec trop peu de cartes. Et il y en a encore une que nous allons développer dans un instant. Mais tout le reste peut être géré avec l’aide de l’adversaire.

L’erreur de deck fonctionne désormais de la manière suivante: vous localisez toutes les cartes qui doivent rentrer, toutes les cartes qui doivent sortir, et l’adversaire choisit laquelle va où. Tu révèles une carte de ta réserve lors de la résolution d’un Explorer ? Ton adversaire choisit quelle carte c’est vraiment. Tu en as une dans la main ? Ton adversaire choisit la carte qui va la remplacer.

Nous avons réussi à l’amener à un point où le joueur ne pourrait pas bénéficier de ne pas montrer immédiatement une carte de sideboard, à une exception près. Que se passe-t-il si l’adversaire a vu une carte de la réserve (lors d’une Contrainte ou d’une Extraction chirurgicale, ou – pire encore – d’une carte de la réserve en train d’être jouée) et prend ensuite des décisions en fonction de cette connaissance ? Cela ne serait pas juste d’essayer de corriger la partie à ce moment-là. Mais nous avons un bon précédent pour cela aussi dans la violation de la politique de communication. Donc, si un arbitre pense que le joueur a pris des décisions stratégiques en voyant une carte qui n’était pas supposée être dans le deck, nous avons notre dernière augmentation.

Les Anglais débarquent!

Le mulligan de Londres est là ! Pour ce qui est fonctionnellement une petite modification, nos vieilles règles sur les erreurs lors des mulligans n’étaient plus compatibles ; nous avons donc réécrit cette section. Et par réécriture, je veux dire de manière beaucoup plus simple. Il n’y a que deux façons réalistes de faire des erreurs avec le mulligan de Londres. Soit on pioche huit cartes, soit on oublie de mettre des cartes en dessous de la bibliothèque au début de la partie.

Huit cartes, c’est facile, il suffit de faire faire un mulligan au joueur. Oublier des cartes est plus compliqué. Avoir des informations sur ce que joue l’adversaire est un avantage, surtout dans un monde où les Ligne-ley sont en Standard. Finalement, la meilleure méthode pour traiter ces situations est d’utiliser erreur de cartes cachées, donc nous l’envoyons là-bas.

Oui, nous avons un coeur

Pendant des années, nous avons parlé de “tardiness with a heart”, l’idée était que nous devions laisser jusqu’à une minute dans la ronde pour que les joueurs atteignent leur place. Le problème avec cette approche dans les grands tournois est que si les amateurs de règlements ne s’inquiètent pas de pouvoir s’asseoir avant une minute; vous avez simplement repoussé un peu le problème. Mais, que se passerait-il si nous pouvions pardonner aux joueurs d’être en retard une fois ? Cela s’avère facile à faire. Il y a maintenant une rétrogradation vers un avertissement si le joueur arrive à sa place dans la première minute. Bien sûr, si cela arrive de nouveau, ils ont un second avertissement … qui est augmenté en partie perdue pour les erreurs de tournoi.

Etat conscient

Plusieurs personnes ont souligné que nous devions ajouter les informations sur le statut à la liste des types d’informations pour lesquelles il faut être honnête. D’autres ont aussi suggéré que le mana en réserve devait être une information sur le statut. Cela fait sens. Nous demandons aux joueurs d’annoncer leur mana flottant, et si cela doit durer pendant une période plus prolongée, nous avons vraiment besoin que cela soit représenté visuellement. (J’ai vu des joueurs qui essayé de partir en combo Déluge en suivant leur mana verbalement. Ce n’est jamais joli à voir.)

Un effet collatéral agréable est que cela retire le besoin de raccourci pour les sorts à X, le mana comme information sur le statut le fait pour nous.

Ajouts rapides

  • La formulation pour les capacités déclenchées de changements de zone a été modifiée pour clarifier que la zone vers laquelle l’objet doit aller ne doit pas forcément être la même que celle d’où c’est arrivé.. Par exemple, la capacité déclenchée à retardement de Attaque furtive ne peut pas être manquée.
  • Regard de carte supplémentaire a été modifié lors de la dernière mise à jour pour prendre en compte la réserve comme endroit duquel on peut voir les cartes.. Malheureusement, cela a foiré avec Messager de Bomat et compagnie, nous avons donc fait une légère modification cette fois-ci qui restreint n’importe quel correctif aux cartes vues depuis la bibliothèque.
  • Techniquement, quand un joueur annonce qu’il passe son tour, l’adversaire pouvait annoncer qu’il agissait en deuxième phase principale et garder le tour jusqu’à la fin du timer. Cela n’est évidemment pas ce que nous souhaitions avec notre nouvelle politique de fin de ronde, nous l’avons donc modifié pour supprimer cette faille. Cela fonctionne désormais de la manière que cela fonctionnait jusqu’à maintenant.
  • Cela n’a pas beaucoup d’importance qu’un joueur jour des terrains neigeux en standard, modifiez la liste et ne donnez pas de pénalité.
  • La section sur la représentation des jetons a été déplacée des marqueurs de jeu vers l’organisation du champ de bataille, où cela semble approprié. Cela signifie également que si un joueur représente mal un jeton, il peut tomber dans une violation de la politique de communication si l’adversaire agit sur une mauvaise information (telle que le statut engagé/dégagé d’un dé).

C’est tout pour cette mise à jour. Un grand merci comme d’habitude à tous ceux qui ont envoyé des suggestions ou des demandes. Un merci spécial à Kevin Desprez, Isaac King, Matthew Johnson, Alfonso Bueno, Joseph Steet, Florian Horn et Sara Mox. Profitez de la nouvelle édition de base et nous nous reverrons à l’automne quoi qu’Archery nous propose.

Traduit par [dci=7213683528]Martin Cuchet[/dci]
Relu par [dci=1102773323]Jackson Moore[/dci]