From the PC Desk, Jun 2017

Bonjour arbitres et bienvenue dans le numéro de juin de “From the PC Desk” ! Ce mois-ci, nous voulons nous concentrer sur le rôle de coordinateur du programme (PC) : ce que nous sommes, ce que nous faisons, ce que vous pouvez attendre de nous, comment les PC sont sélectionnés, et qui sont les PC actuels.

Que sont les coordinateurs du programme et que faisons-nous ?
L’un des feedback le plus souvent reçu par les coordinateurs du programme est que la majeure partie de la communauté arbitrale ne sait pas vraiment ce que nous faisons ou quel est notre but.

Certains pensent que nous sommes supposés être « les Leaders », prenant toutes les décisions importantes, perçu un peu comme l’étaient les anciens arbitres de niveau 5. Certains pensent que nous devrions uniquement nous occuper des problèmes internes aux projets et être très limités dans notre portée. Ces deux perspectives sont fausses pour différentes raisons.

En gardant cela en tête, tentons de résoudre le problème ici. Voilà ce que font les coordinateurs du programme :

Identifier et évaluer les futurs défis pouvant affecter la communauté arbitrale.
Pour cela, nous comptons sur l’aide et le soutien d’arbitres du programme, en particulier des leaders comme ceux des sphères, les coordinateurs régionaux, les Head Judges de GPs, et les niveaux 3. Tous les arbitres peuvent nous contacter par email (mail-the-pcs@googlegroups.com) s’ils ont un défi ou une opportunité qu’ils veulent porter à notre attention.

Identifier et donner le pouvoir de relever ces défis aux leaders de la communauté arbitrale
Les coordinateurs du programme ne gèrent pas tous ces défis tout seuls. Aucun humain ne pourrait faire ça. A la place, nous déléguons à des arbitres la direction des zones et des projets correspondants à leurs intérêts. Par exemple, nous nommons les leaders des sphères et certains leaders d’autres projets.

Soutenir les arbitres travaillant en interne sur le programme d’arbitrage
Une fois que nous avons confié à des arbitres la direction d’un projet, nous restons disponibles pour les conseiller, les soutenir et les aider.

Reconnaître lorsque nous avons fait des erreurs et effectuer les bons changements pour les corriger. Garder une trace des défis que nous avons identifiés et de nos plans d’action pour les affronter.
Si nous voulons améliorer le programme d’arbitrage avec le temps, nous devons comprendre pourquoi nous avons réussi lors de nos succès mais également apprendre de nos erreurs.

Communiquer régulièrement avec une plus grande partie de la communauté arbitrale
Ces articles sont un exemple de cet effort, mais nous pouvons encore faire plus à travers diverses méthodes de communication afin de toucher une plus grande partie de la communauté arbitrale.

Aider la communauté arbitrale à comprendre lorsque des changements importants ou inattendus ont lieu.
Parfois de gros changements affectent le programme d’arbitrage. Parfois les coordinateurs du programme en auront connaissance en avance, mais parfois non. Quelle que soit la situation, les coordinateurs du programme aideront la communauté à comprendre, à s’adapter, et à réagir à ces changements.

Prendre des décisions stratégiques concernant le programme d’arbitrage.
Nous avons défini les lignes de conduite suivantes pour aider à comprendre vers quelle voie se tourne le programme d’arbitrage. Les coordinateurs du programme les reverrons périodiquement et les mettront à jour si nécessaire. Certaines régions peuvent avoir des objectifs additionnels ou légèrement différents selon leurs circonstances spécifiques.

Communauté inclusive: Le programme d’arbitrage est dédié à la création d’un environnement où tout le monde est respecté, où la diversité est appréciée, et la discrimination non tolérée.

Qualité: La communauté Magic doit voir les arbitres comme des experts. Le programme d’arbitrage soutien et aide les arbitres sur leur chemin vers l’expertise.

Durabilité: Le programme d’arbitrage s’intéresse au service de notre communauté de joueurs/joueuses loin dans le futur. Cela inclus un besoin de maintenir le nombre d’arbitres, là où ils existent dans le monde, et le niveaux appropriés de certification. Le programme a également besoin de rendre durable l’intérêt des personnes qualifiées pour remplir les rôles de leadership.

Communauté basée sur les projets: Le programme d’arbitrage encourage ses membres à participer à des projets et à en diriger pour aider à développer la communauté. La communauté arbitrale est globale et complexe. Les projets apportent la structure nécessaire à l’accomplissement de ses principes.

Sur cette base, nous avons la mission et la vision suivante:

Mission: Le programme d’arbitrage est une communauté inclusive d’experts de tournois reconnus dirigeant des événements accueillants, fun, et justes, pour les joueurs et joueuses de Magic.

Vision: Le programme d’arbitrage oeuvre pour une communauté durable offrant à ses membres les outils dont ils ont besoin pour améliorer leurs aptitudes d’arbitrage et les aptitudes requises pour participer à des projets. La communauté arbitrale éduque ses arbitres et promeut la diplomatie, l’inclusivité et la résolution de conflit.

Processus de sélection des coordinateurs du programme.
Le prochain processus de sélection des coordinateurs du programme, ayant lieu en septembre, se déroulera comme suit. Cela pourra subir des changements dans les vagues suivantes, puisque nous essayons de nous améliorer en permanence.

– Les candidatures ne seront pas anonymes
– Les candidatures consisteront en:

  • Chaque candidat(e) répondant aux questions suivantes: “Pourquoi devriez-vous devenir coordinateur du programme ?”, “Qu’espérez-vous accomplir en remplissant ce rôle ?”, “Comment comptez-vous l’accomplir ?”
  • Trois brèves recommandations (pas plus de 100 mots) d’autres L3s soutenant la candidature. Pas plus de trois recommandations ne seront prises en compte. Les candidat(e)s sont fortement encouragés à chercher des recommandations d’arbitres représentant des perspectives différentes du programme, ce qui inclut des communautés géo-régionales diverses.

Le comité de sélection inclura:
1) Les PCs dont dont le rôle n’expire pas (qui pourront déléguer leur poste à un(e) leader de sphère)
2) Le lead du code de conduite des arbitres (qui pourra déléguer son poste à un membre du comité)
3) Le lead des coordinateurs régionaux (qui pourra déléguer son poste à n’importe quel CR)
4) Le lead GP Head Judge (qui pourra déléguer son poste à n’importe quel GP Head Judge)
5) Le lead du processus d’avancement vers le niveau 3 (qui pourra déléguer son poste à n’importe quel niveau 3
6) Le lead du programme exemplaire (qui pourra déléguer son poste à n’importe quel niveau 3 de l’équipe du projet Exemplar)
7) Un lead de l’une des sphères suivantes: Conférences, Coaching, Pédagogie

Si l’un(e) de ces membres du comité est candidat(e) pour être CP, son poste reste vide et ne peut pas être délégué, puisque cela créerait un conflit d’intérêt.

Le processus se déroulera comme suit :
1) Le comité évaluera les réponses aux questions et les trois recommandations que présentera le/la candidat(e)
2) Les candidats passeront un entretien en ligne avec quelques membres du panel ; l’enregistrement de cet entretien sera visible par tous les membres du panel.
3) Tous les membres du panel voteront pour choisir qui sera élu CP après avoir vu l’entretien.

Dans la prochaine vague de sélection de CP (Automne 2017), il y aura trois places disponibles, deux d’entre elles pour un poste sur 18 mois et l’autre pour un poste sur 12 mois.

Cette troisième ouverture dans le cycle de septembre éxiste car durant la conférence des PC Kevin Desprez nous a informé de son désir de ne plus être coordinateur du programme. Lorsqu’il nous l’a communiqué, voici quels ont été ses mots:

Chers collègues,

Mardi 16 mai, j’ai démissionné du poste de coordinateur du programme.

Cela n’a pas pour but de marquer une réticence vis à vis du programme ou un résultat de la conférence des PC auquel j’ai apprécié participer !

C’est une décision à laquelle je réfléchis depuis plusieurs semaines, étant donné que j’ai remarqué depuis quelques mois que j’étais surchargé de travail. Bien que cela puisse être un défi motivant, il y a un seuil après lequel cela devient simplement négatif.

En avril, j’ai tenté de prendre de vraies vacances et j’ai échoué, ce qui m’a fait me poser beaucoup de questions sur ce qui était en train de se passer. Cela m’a permis de remarquer que je n’avais pas réussi à écrire tant que ça sur What’s Up, Docs (ndlr: série d’articles sur le blog), malgré le fait que je crois beaucoup en l’éducation et que beaucoup d’entre vous me dise que ce projet est incroyablement utile.

Ayant tendance à être un bourreau de travail, considérant que j’ai déjà subi des burn-out deux fois précédemment dans ma vie et ne souhaitant pas qu’un troisième ait lieu, j’ai pris la décision de réduire mon activité de manière globale. En ce qui concerne Magic, et plus précisément à propos des projets et des positions dans lesquelles je voulais vraiment rester investi, j’ai décidé qu’arbitrer, peu importe dans quel rôle était ma première priorité, suivie en ce qui concerne le programme, par la position de GP Head Judge Lead et contribuer à What’s Up, Docs.

J’ai hâte de vous rencontrer à nouveau à travers le monde!

Kevin

Les coordinateurs du programme restantssont:
Alfonso Bueno
Riki Hayashi
Sean Catanese