La licorne majestueuse

André et Nicole jouent dans un GPT en Modern. Pendant sa seconde phase principale André essaie de jouer son terrain du tour. Nicole l’en empêche en lui disant qu’il a déjà joué son terrain de ce tour-ci. André dit « Oups ! » puis il reprend le terrain en main et termine son tour.
Nicole dégage, pioche, joue un terrain et lance une Ronom Unicorn. André réfléchit pendant une seconde et déclare : « Hé. J’étais le premier joueur de la partie, et maintenant tu as plus de terrains en jeu que moi. Je n’avais pas vraiment joué de terrain au tour précédent. »
« Heu ? … Ah ouais. Tu as complètement raison. »
« Arbitre ! »
Que faites-vous ?

Discussion sur Judge Apps et sur mtgfrance !

Réponse

Il s’agit d’une violation des règles de communication (Communication Policy Violation).
Regardons les documents d’un peu plus près :-

IPG 3.7 Un joueur enfreint les règles de communication entre joueurs décrites dans la section 4.1 des Magic Tournament Rules. Cette infraction ne s’applique qu’aux violations de ces règles et pas aux problèmes de communication en général.
Procédure supplémentaire : Si la situation est suffisamment simple pour qu’on puisse envisager sans risques un retour en arrière ne dérangeant pas de manière trop importante la partie, l’arbitre peut obtenir la permission du Head-Judge de faire revenir la partie au moment où l’erreur a été commise. Chaque action entreprise est annulée jusqu’à ce que la partie soit revenue au moment précédant l’erreur. Les cartes incorrectement placées en main sont replacées à leur place, dans leur zone d’origine (si une carte n’est pas clairement identifiable par tous les joueurs, une carte de la main est aléatoirement choisie à la place). Une fois la partie revenue en arrière, la partie reprend depuis cet endroit.

MTR 4.1
Une information libre est une information à laquelle tous les joueurs ont accès sans transformation ou omission de la part de leur adversaire. Si un joueur ne peut pas ou ne veut pas donner une information libre à
un adversaire qui l’a demandée, il ou elle devrait appeler un arbitre et lui expliquer la situation. Les informations libres incluent :
· Les détails des actions actuelles et passées de la partie qui affectent encore l’état du jeu.
[…]

Les règles suivantes gouvernent la communication entre les joueurs : […]
· Les joueurs ne peuvent pas représenter des informations libres ou dérivées de façon incorrecte.

Savoir si un joueur a joué un terrain ce tour-ci, est un exemple d’information libre, et sans le vouloir Nicole a représenté cette information de façon incorrecte, donc elle reçoit un Warning pour CPV. Maintenant parlons de la procédure supplémentaire de réparation. L’opinion de l’équipe Knowledge Pool est qu’il s’est passé assez peu de choses, de sorte que la situation est suffisamment simple pour qu’on puisse envisager sans risques un retour en arrière ne dérangeant pas de manière trop importante la partie. Nous allons revenir en arrière jusqu’à la seconde phase principale d’André. Pour cela, nous renvoyons la Licorne dans la main de Nicole (qui dégage les terrains qu’elle avait utilisés pour l’invoquer), puis nous mettons une carte au hasard de sa main sur le dessus de sa bibliothèque, puis nous tapons ses terrains qui étaient engagés au tour précédent. A présent André peut jouer son terrain, et la partie reprend à partir de ce moment-là.