Du côté de chez Swan

Anne et Ned jouent dans un PPTQ. Anne contrôle un Grande maîtresse âmefeu. Durant son étape de fin, Ned le cible avec une Giclée de magma. Anne active la capacité de la Grande maîtresse, puis lance un Chant du cygne en ciblant la Giclée de magma, ne lui laissant qu’une seule île dégagée. Alors qu’elle sort le jeton oiseau de sa boîte de deck, elle met le Chant du cygne dans son cimetière par habitude.

Après cela, Ned dégage, pioche puis lance une nouvelle Giclée de magma. Anne engage son île et cherche dans sa main pour son Chant du cygne. A ce moment elle réalise qu’il est dans le cimetière par erreur et appelle un arbitre.

Que feriez-vous ?

Discussion sur Judge Apps et sur mtgfrance !

Answer

Bonjour, amis arbitres. Cela a été une discussion animée. La plupart d’entre vous ont évité le piège de considérer la capacité du grand maître comme un trigger. Bien joué ( On pensait que vous alliez tomber dans le panneau, mais j’imagine que les KP marchent trop bien). Nous savons donc qu’Anne a commis un GPE-GRV. Et Ned a commis un GPE-FtMGS en laissant l’erreur persister.

Cela nous laisse avec la partie délicate : le fix. Fondamentalement, nous avons 3 options. Nous pouvons appliquer un fix partiel si possible, ramener la partie au moment de l’erreur si aucun fix partiel n’est applicable, ou laisser la partie en l’état si aucune des deux solutions précédentes n’est convenable sans trop de désagréments dans la partie.
Voici le fix partiel en question :

IPG 2.5 : Si un objet changeant de zones est mis dans la mauvaise zone, que l’identité de l’objet est connue de tous les joueurs et qu’il peut être déplacé sans perturber l’état de la partie, mettez l’objet dans la zone correcte.

Swan Song était supposé aller dans la main, mais a été au cimetière. Cette condition est claire. Cela dit, il y a la clause “sans perturber l’état de la partie”. De par ses actions , Anne a clairement montré qu’elle savait que Swan Song était supposé être dans sa main et pensait qu’il y était. De son point de vue, il n’y a pas de perturbation si l’on remet le Swan Song dans sa main. La question est de savoir si Ned a la même vision de l’état de la partie, voila les choses que Ned sait :

-Anne a lancé Swan Song après l’activation de la capacité du grand maitre le tour précédent.
-Anne a des cartes en main et a engagé une ile apres que le Wild slash a été cast.

Nous pouvons donc dire de façon assez certaine que Ned doive d’attendre a ce qu’il y ait un Swan Song dans la main d’Anne si il faisait attention aux actions précédentes. Et si il ne faisait pas attention, il n’a pas de raison de ne pas s’attendre a ce qu’il y ait un Swan Song, compte tenu de sa connaissance de la main d’Anne.
Comme Anne est certaine qu’il y a un Swan SOng dans sa main, et que Ned est au pire incertain s’il y est ou pas, la perturbation est minimale. Ceci étant posé, l’équipe Knowledge Pool est d’accord pour dire que le fix partiel est ce qui doit être appliqué ici.

Ceci étant dit, beaucoup d’entre vous ont fait entendre leurs préoccupations par rapport à ce fix partiel, et nous félicitons votre analyse de la situation. L’équipe du Knowledge Pool est partisane du fix partiel pour les raisons sus-citées, mais cela ne veut pas dire que vos préoccupations sont injustifiées.