N’importe quelle couleur, pourvu que ce soit noir !

Ananas et Navet jouent dans un Grand Prix Legacy. Aaron a un Griselbrand et un
Tidespout Tyrant
dans son cimetière.
Ananas annonce : « J’Exhume mon Tyran. »
Navet répond : « Ok, Exhume se résout. Je choisis mon Hurlegueule. »

Ananas répond : « Oh, je n’avais pas vu que tu avais ça.. Alors à la résolution de déterrement, je choisis mon Griselbrand. »

Navet vous appelle. Quelle est votre décision ?

Vous pouvez participer directement au fil de discussion en anglais ici et sur le forum français ici.

Réponse

Bonjour à tous ! Nous sommes tous d’accord que Aaron va devoir s’en tenir à son choix ici . Maintenant, pour la pénalité .

Trois options sont envisageables : Game Rule Violation (I), Communication Policy Violation (II) et Pas de pénalité (III).

I ─ En lisant l’ IPG , nous voyons que le GRV « est utilisé pour gérer les violations des Comprehensive Rules (règles complètes de Magic)… ». Les raccourcis de tournoi ne font pas partie des Règles Complètes, ils font partie des MTR. En tant que tel, les écarts par rapport aux lignes directrices des raccourcis ne sont pas considérés comme des GRV .

II ─ Nous avons 4 règles que les joueurs doivent suivre en communiquant :

  • Les joueurs doivent répondre à toute question qui leur posée par un arbitre de façon complète et
    honnête, quelle que soit l’information demandée. Les joueurs peuvent demander à répondre à
    l’écart de la table.
  • Les joueurs ne peuvent pas représenter des informations libres ou dérivées de façon incorrecte.
  • Les joueurs doivent répondre de façon complète et honnête à toute question se référant à des
    informations libres.
  • En REL Regular, toutes les informations dérivées sont considérées comme libres.

Aucune de ces règles n’a été violée par un joueur.

III ─ Puisque aucun joueur n’a commis quelque chose qu’on puisse nommer infraction, nous sommes dans la zone sans pénalité. Nous devons sensibiliser les joueurs en conséquence. Informer Aaron qu’il ne peut pas changer d’avis à ce moment-là, et l’informer que s’il annonce un choix avant le moment adéquat, il sera obligé de s’en tenir à ce choix, sauf si son adversaire veut faire quelque chose avant le moment où il aurait du faire ce choix.

Alors voilà, aucune infraction n’a été commise et donc on ne donne aucune pénalité, mais Aaron ne peut pas changer d’avis. C’est une occasion pour éduquer les joueurs, mais sans besoin de sanctionner .